La Presqu’√ģle Gu√©randaise c’est : les Marais Salants de Gu√©rande et Batz sur Mer, la cit√© m√©di√©vale de Gu√©rande, la station baln√©aire de La Baule, les petits ports de p√™che typiquement Bretons de La Turballe, Piriac sur Mer ou du Croisic, une ville industrielle de renomm√©e mondiale (Saint-Nazaire), ou encore ses multitudes de sites arch√©ologiques.


Mais sur le territoire de la presqu’√ģle, il existe un milieu unique en France :





Le Marais de Brière




Couvrant une superficie d’environ 20 000 hectares, le Marais Bri√©ron se hisse au deuxi√®me rang fran√ßais apr√®s la Camargue. Le Marais de la Grande Bri√®re Motti√®re est un milieu sauvage o√Ļ les richesses naturelles, √©cologiques, culturelles et humaines y ont √©t√© pr√©serv√©es.

Afin de valoriser la protection de ce marais, un Parc Naturel R√©gional fut cr√©√© le 16 octobre 1970. Couvrant une superficie d’environ 40.000 hectares, il se r√©parti sur 18 communes.

Les Chaumières


Il existe plus de 3000 chaumières sur le territoire du Parc Naturel Régional de Brière.

Depuis des générations, les briérons ont construit leur habitations avec pour seules ressources les matériaux du marais (roseaux, morta).


Les animaux de marais




Parmi les nombreuses esp√®ces d’oiseaux il en existe des tr√®s connus comme l’Aigrette Garzette, le Busard des Roseaux, le H√©ron Cendr√©, la B√©cassine des Marais ou encore le Martin P√™cheur.

Mais la Bri√®re c’est aussi une multitude d’esp√®ces rares telles que Gorges Bleues, Spatules, Chevaliers Combattants.

C’est aussi une vari√©t√© compl√®te de poissons d’eau douce et d’eau stagnante. Vous y trouverez, Sandre, Brochet, Carpe, Gardon et surtout Anguille. L’anguille fut le poisson le plus p√™ch√© dans le marais. Elle √©tait la base de l’alimentation du Bri√©ron.

Mulot, Musaraigne, Myocastor (ragondin), Loutre sont quelques unes des espèces mammifères présentes dans ce marais.